AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'association des boursiers solidaires ! [Pv : Dune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Messages : 54
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 20
Localisation : Derrière son appareil photo

Qui suis-je ?
Age : 22
Travail/Etudes: Art Appliqué
Mes Liens:

MessageSujet: L'association des boursiers solidaires ! [Pv : Dune]   Lun 12 Jan - 20:49




♪♫ Because you had a bad day. You're taking one down ♫♪


   La journée n'avait rien de bien particulière. Elle avait commencé par un cours de sculpture où Vi' avait fait de son mieux, mais ce n'était pas encore suffisant. Mais ça devait certainement être la faute du prof. C'était un bras gauche ! Un fichu bras gauche ! Pas une cape qui volait magnifiquement au vent ! Bon ok, le magnifiquement était un compliment, mais c'était un fichus membre ! Vi n'aimait pas être mauvais pour quelque chose qu'il aimait bien faire. Il avait beau s'entraîner, il restait pas terrible. Mais on ne pouvait pas être bon partout ! Il avait déjà reçu les félicitations de sa prof de photographie, du professeur de dessin et celui de peinture. Il se sentait tellement fière. Il avait même réussi à vendre quelques photos à la galerie, ce qui lui permettait de passer un mois confortable. Pendant son temps de pause, le midi, il avait pu se prendre un repas sympa et le terminer par des bonbons. Un vrai gosse. Il n'en avait pas tellement eu pendant son enfance, alors il se rattrapait dès qu'il avait un peu d'argent. Et le mieux dans tout ça ? C'était que personne ne venait lui dire que c'était mauvais pour ses dents !

   Enfin, le "mieux", ce n'était pas sûr. Il commençait à se lasser de n'avoir personne pour veiller sur lui, pour lui faire la morale et vérifier qu'il allait bien régulièrement. Cela ferait bientôt un an qu'il était parti de chez sa mère. Il trouvait ça agréable au début, mais maintenant c'était bien moins marrant. Parfois, en voyant des couples ou des meilleurs amis se calîner, il détournait les yeux. Il se sentait seul. Il n'aimait pas non plus l'idée de n'avoir personne à protéger, à aimer. Parfois il avait envie de prendre son téléphone dans le seul but d'envoyer un "je t'aime, ça va toi ?". Ouais, c'était con, niais et cliqué, mais parfois même les meilleurs sont cons, niais et clichés. Et au moins Viger était beau.

   Toujours la main dans son paquet de bonbon, il se dirigeait vers sa salle de classe de perspective. C'était un cours barbant. Pour le jeune homme, connaître la perspective était la première chose qu'il fallait maîtriser quand on voulait se faire nommer artiste... Mais passons. Ces gosses de riche avaient beau passer devant le Monet affiché dans le bureau de leur père tous les jours, ils ne s'y connaissaient pas plus en art que les autres. Au contraire. Il commençait à en avoir marre, de ses garces bien habillés et de ses vantards qui cherchait à se donner un air cool en portant des survêtements à 300€. D'ailleurs, c'était bien des non-boursières qui ricannaient en agitant un papier dans les airs. Une autre fille, une boursière à première vue, semblait contrarier. Vi' prit le temps d'observer et de comprendre la scène. Des riches s'en prenaient à une moins riche. Ce n'était pas vraiment rare de voir ce genre de scène. L'Université était entièrement nécrosée par ses rivalités. Mais ce jour-là, l'envie d'intervenir le prit. La victime était mignonne et les garces étaient des filles insupportables de la classe du jeune homme. Rien de mieux qu'une petite vengeance pour faire d'une bonne journée une journée extra !

   Il prit un bonbon. Un à l'orange, ceux qui ont un goût bien dégueulasses et qui collait partout et l'envoya au visage de la leadeuse des pestes. Elle sembla surpris et prit quelques instants à comprendre ce qui lui arrivait. Elle regarda autour d'elle, cherchant la source de cette telle agression.

< Hey ! Pssshhhiiiit. La blonde. C'est tes neurones que tu cherches ? >

   Il s'avança pour se positionner en face de la jeune élève. Il fit quelques pas, jusqu'à être très près d'elle. Il sentait son odeur de parfum trop cher et de cheveux cramés par le lisseur. Elle avait protestée vivement face à cette insulte, mais Vi n'avait pas écouté ce qu'elle disait. Ca ne faisait aucune différence.

< Alors, écoute. Si tu ne veux pas trop de soucis, je te conseille de laisser ma super amie tranquille. Tu sais, les boursiers connaissent tous les gens dangereux de la capitale. Entre pauvres, on aime beaucoup s'entraider. >

   Elle grogna quelques insultes que le norvégien ne releva pas, fit du papier une boulette de papier qu'elle jeta au sol puis parti dans son cour. Fier de lui, il se tourna vers la victime. Elle avait son âge mais n'était pas dans sa classe. Il ne la connaissait pas. Elle avait les cheveux roux, était plus petite que lui. Après l'avoir toisé sans gêne, il se baissa pour attraper le papier qui traînait et le déplia. C'était un photo-montage ridicule montrant la jeune fille dans une déchetterie avec une inscription "Dune dans son habitat naturel". Le jeune homme se tourna vers la victime une nouvelle fois en lui tendant la photo.

< Tiens. Vraiment pitoyable pour une élève en art appliqué hein ?... Dune, j'imagine ? >

   Il avait trouvé quelque chose de plus intéréssant à faire que son cour de perspective !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://another-side-rpg.forumactif.org/
 

L'association des boursiers solidaires ! [Pv : Dune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Association dossiers PPS XP OE6 ie8
» Salon de Detroit 2014 : Volkswagen Beetle Dune en version tout terrain
» ABVD.be : l'association belge des vapoteurs
» création d' une image pour tagger
» antivirus Antivir de Avira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Université :: Bâtiments de cours-